You've successfully subscribed to Le Cosmographe
Great! Next, complete checkout for full access to Le Cosmographe
Welcome back! You've successfully signed in
Success! Your account is fully activated, you now have access to all content.
3 000e jour martien pour le rover Curiosity

3 000e jour martien pour le rover Curiosity

3 min read

Où en est Curiosity dans son exploration de Mars ? Le puissant rover d’une tonne de la NASA fête ce 13 janvier 2021 son 3 000e jour martien (un jour sur Mars dure 24 heures et 40 minutes) depuis son arrivée il y a sept ans et demi. Depuis, il ne s’est pas vraiment beaucoup éloigné de son point de départ au pied du mont Sharp, la montagne de 5 500 mètres d’altitude plantée au milieu de grand cratère d’impact Gale (154 kilomètres de diamètre), n’ayant parcouru qu’une vingtaine de kilomètres. Il a commencé son ascension en 2014 et sillonne depuis ses contreforts piano piano, les yeux alertent qui balaient le paysage et le sol à l’affût du moindre aspect géologique intéressant pour les scientifiques sur Terre.

Panorama crée à partir de 122 images capturées en novembre 2020. À droite, le sommet du mont Sharp. Au centre, les niveaux inférieurs et le plancher du cratère Gale. Crédit : NASA, JPL-Caltech, MSSS

Le rover géologue Curiosity

Curiosity est là pour enquêter sur le passé de Mars. Et depuis son arrivée, il nous a déjà beaucoup appris sur ce qui s’était passé à cet endroit, et sans doute ailleurs, il y a plus de trois milliards et demi d’années. Le bassin d’impact était un lac alimenté par des rivières et la montagne centrale est le reste des dépôts sédimentaires.

Ses roches n’ont pas encore tout dit et il est probable que s’il y eut de la vie sur cette planète lors de cette période ancienne plus chaude et humide, certaines parties ont pu conserver leurs traces. L’astromobile n’a pas encore trouvé de preuves formelles, mais cela pourrait bientôt être le cas avec Perseverance qui, lui, débarque sur Mars, dans le cratère Jezero — un autre ancien lac — dans un mois. Ce rover, descendant de Curiosity, reprend en partie son design, mais est doté de fonctions plus avancées, d’instruments plus perfectionnés et sera en capacité de révéler aux chercheurs si Mars a été habitée un jour et si elle l’est encore. De grands moments nous attendent en 2021 avec cette arrivée le 18 février prochain. Inutile de dire combien les chercheurs, les fans de Mars et tous ceux que la recherche de la vie extraterrestre intéresse sont excités.

Panorama en haute-résolution (290 Mb).

Le panorama photographié par Curiosity

Le panorama ci-dessus se compose de 122 images individuelles prises par la caméra du mât (MastCam) le 18 novembre 2020, lors du 2 946 Sol ou jour martien de Curiosity. Elles ont été soigneusement assemblées pour dépeindre le paysage qui s’étale autour du rover, depuis le site qu’il explorait alors, jusqu’aux crêtes des remparts qui bordent le grand cratère.

Curiosity n’est pas seul sur Mars. D’autres machines, à des milliers de kilomètres de lui, travaillent elles aussi, à l’instar de la station InSight qui écoute l’intérieur de la planète rouge, alors que d’autres se sont endormies dans le froid polaire, enlisées ou vaincues par une tempête de poussière globale.

Curiosity rover at Sands of Forvie, sol 2979 - colorized version
Hills and a sea of sand - sol 1192

Le 13 janvier, Curiosity est toujours sur le site riche en argile nommé « Glen Torridon », face à une magnifique mer de sable. Vous pouvez suivre ici, au jour le jour, son parcours sur les flancs du mont Sharp.