You've successfully subscribed to Le Cosmographe
Great! Next, complete checkout for full access to Le Cosmographe
Welcome back! You've successfully signed in
Success! Your account is fully activated, you now have access to all content.
Le dernier selfie de Curiosity sur Mars

Le dernier selfie de Curiosity sur Mars

2 min read

Tandis que le rover Perseverance, de la grande mission Mars 2020, vogue dans l’espace interplanétaire à destination de Mars, pour une arrivée prévue dans trois mois, son cousin Curiosity, débarqué, quant à lui, au centre du cratère Gale en août 2012, prolonge son exploration. Butinant de curiosité en curiosité géologique. Cela fait des années qu’il roule sur les pentes du mont Sharp (5 500 mètres), guidé par ses pilotes humains restés sur Terre. Des scientifiques très curieux de comprendre le passé géologique de Mars et son habitabilité à une période lointaine, quand les températures plus élevées à la surface de la planète permettaient à l’eau de ruisseler. La vie y était-elle apparue ? C’est une question à laquelle le rover tente de trouver des réponses, et surtout son jumeau « augmenté » qui atterrira bientôt sur la Planète rouge (dans un autre endroit, le cratère Jezero).

59 images composent ce selfie de Curiosity pris le 25 octobre. Crédit : NASA, JPL-Caltech, MSSS

À la recherche de molécules organiques

C’est désormais devenu une tradition, l’astromobile prend régulièrement la pose devant ses caméras installées au bout de son bras robotisé afin de nous envoyer des selfies. Cela permet à ceux qui s’en occupent de voir dans quel état il est (roues, poussières…) et bien sûr d’apprécier l’endroit où il séjourne, le paysage, magnifique, qui l’entoure. C’est une forme de carte postale, en somme, envoyée depuis Mars, et où l’on peut lire dans l’image comment il va et ses aventures.

Celui-ci combine 59 images individuelles prises le 25 octobre 2020, lors de son 2922e jour sur Mars.

Depuis juillet, Curiosity travaille dans ce site baptisé par les chercheurs Mary Anning. Il a opéré trois petits forages dans les roches qui affleurent autour de lui et les analyses sont en cours pour déterminer s’il y a une présence de molécules organiques dans les échantillons prélevés. Suspense pour l’instant, les équipes sont toujours en train de décrypter les données. Cela va demander des mois, explique la Nasa.

Profitez de l'image en haute résolution ici.

Voici comment le rover Curiosity réalise ses selfies. Et non, ce n'est pas un martien qui prend les photos. © Nasa, JPL-Caltech