You've successfully subscribed to Le Cosmographe
Great! Next, complete checkout for full access to Le Cosmographe
Welcome back! You've successfully signed in
Success! Your account is fully activated, you now have access to all content.
Les taches solaires reviennent à la surface du Soleil

Les taches solaires reviennent à la surface du Soleil

2 min read

Fin 2019 marque la transition du cycle solaire 24 au cycle 25. La NASA l’a officialisé mi-septembre. Cela signifie que l’activité de notre étoile va augmenter progressivement au cours des années à venir pour culminer au cours de l’été 2025, estiment les astronomes. La durée moyenne d’un cycle solaire et de 11 ans. Celui qui s’est achevé fut relativement calme en comparaison au précédent. Très peu taches sombres ont surnagé à la surface du Soleil ces deux dernières années et les astronomes ont enregistré des centaines de jours consécutifs sans aucune région active, ou alors très ténue.

La région active 2778 observée dans l'ultraviolet par la sonde SDO. Crédit : NASA

Après une brève apparition de taches solaires, il y a quelques semaines, un joli groupe, long de quelque 100 000 kilomètres, s’est formé en fin de semaine dernière sur la face du Soleil tournée vers la Terre. Identifiée comme AR2778, elle a été le théâtre d’une série de petites éruptions, de classe C, le 27 octobre. Sa polarité magnétique révèle que cette formation appartient bien au cycle 25, il ne s’agit donc pas d’une ultime marque du précédent. Les particules solaires expulsées ont pu se frotter au champ magnétique terrestre quelques heures plus tard, déversant de belles et renversantes aurores polaires dans la haute atmosphère.

Photoshère solaire le 1er novembre 2020. Crédit : NASA

Ce dimanche 1er novembre, l’archipel de taches sombres a fondu et s’apprête à disparaître sur le limbe. La photosphère a retrouvé le lustre d’un minimum solaire.