You've successfully subscribed to Le Cosmographe
Great! Next, complete checkout for full access to Le Cosmographe
Welcome back! You've successfully signed in
Success! Your account is fully activated, you now have access to all content.
Le télescope James-Webb a vu des amas globulaires aux confins de l’Univers !

Le télescope James-Webb a vu des amas globulaires aux confins de l’Univers !

2 min read

Grâce au télescope spatial James-Webb et sa vue perçante, des astronomes ont pu étudier des amas globulaires autour de galaxies lointaines, et certains d’entre eux pourraient être les plus anciens jamais observés.

Ils sont visibles autour d’une galaxie que les chercheurs ont surnommée « Sparkler ». Celle-ci est distante de la Terre de quelque 9 milliards d’années-lumière. Si nous pouvons distinguer ainsi tous ces objets à une si grande distance, c’est bien sûr grâce à l’amas de galaxies très massif SMACS J0723.3-7327 au centre du premier « Deep Field », champ profond, de James-Webb. Situé entre le télescope et la lointaine galaxie « Sparkler », celui-ci déforme l’espace-temps par sa masse colossale, et offre aux chercheurs des images amplifiées des paysages lointains, aux confins de l’Univers. Les détails obtenus ici n’auraient pas été dicibles si cette galaxie (et d’autres) n’avait pas été « agrandie jusqu’à un facteur 100 » par l’amas !

Des amas globulaires visibles autour de galaxies distantes de plusieurs milliards d'années-lumière. Crédit : NASA, ESA, CSA, STsCI, JWST, Mowla et al., arXiv: 2208.02233.

Au-delà de l’exploit, voir des amas globulaires en des temps si anciens, et donc plus proches des origines aide les astronomes à mieux inférer l’histoire et la formation de ces objets mystérieux. Ils concentrent des centaines de milliers d’étoiles et dans certains cas, jusqu’à plusieurs millions d’étoiles au sein de sphères de quelques dizaines ou centaines d’années-lumière de diamètre. Compactes tout au long de leur existence, les amas globulaires sont peuplés les étoiles qui sont pour la plupart nées il y a plus d’une douzaine de milliards d’années. Il y en a partout autour des galaxies et la Voie lactée dans laquelle nous vivons ne fait pas exception, avec environ 150 amas connus dans sa banlieue proche. Parmi les plus célèbres et les plus beaux observables au télescope, citons celui d’Hercule, alias M13, au cœur de la constellation du nom du héros. Un autre tout aussi imposant dans la même direction, M92 et dans le ciel austral, il y a bien sûr l’implacable, le majestueux et le merveilleux Omega Centauri, très imposant et jadis confondu avec une étoile. Cette grosse boule compacte lumineuse brille de quelque 10 millions d’étoiles.

Ceux qui figurent dans le giron de la galaxie amplifiée par la lentille gravitationnelle avaient déjà commencé leur histoire il y a plus de 9 milliards d’années. Reste pour les chercheurs à démêler les conditions initiales à leurs formations et clore ce vieux mystère de leur origine.