You've successfully subscribed to Le Cosmographe
Great! Next, complete checkout for full access to Le Cosmographe
Welcome back! You've successfully signed in
Success! Your account is fully activated, you now have access to all content.
10 images iconiques de la première sortie du SLS, le lanceur géant de la NASA qui emmènera les astronautes sur la Lune

10 images iconiques de la première sortie du SLS, le lanceur géant de la NASA qui emmènera les astronautes sur la Lune

4 min read

SLS, pour Space Launch System, est le nom du puissant lanceur lourd de la NASA qui emmènera bientôt les astronautes des différentes missions Artemis sur la Lune. Pour un grand retour, un demi-siècle après la dernière visite de l’humanité, en 1972. Artemis succède donc à son frère, Apollo. Et cette fois, c’est pour un programme nettement plus ambitieux que le précédent qui prévoit notamment, outre le retour des Américains sur la Lune, des installations durables, jalons pour la suite : les premiers pas d’un être humain sur Mars — au cours des années 2030 — et au-delà.

Artemis I First Rollout (NHQ202203170039)
Le SLS lors de son transport jusqu'au pas de tir. Au même moment, la Pleine Lune se lève. Credit : NASA, Aubrey Gemignani

Artemis I, qui devrait décoller cette année (avant l’été ?), sera donc la première étape de ce grand retour. SLS s’élancera dans le ciel de Floride avec la capsule Orion à son sommet, et la Lune en ligne de mire. Il n’y aura pas d’humain à bord pour ce vol inaugural, mais des mannequins et des objets couverts de capteurs. Nul doute que le jour du lancement sera un moment marquant de 2022.

Artemis I First Rollout (NHQ202203170037)
SLS et lever de Lune. Credit : NASA, Aubrey Gemignani
Artemis I First Rollout (NHQ202203170041)
Le SLS avec à son sommet Orion qui regarde la Lune ! Credit : NASA, Aubrey Gemignani

Préalablement prévu à l’automne 2021, le décollage du SLS a été repoussé à une date inconnue. Car avant cela, la NASA doit encore procéder à des tests en extérieur, rentrer à nouveau le lanceur dans le bâtiment d’assemblage, le VAB (Vehicle Assembly Building), pour en ressortir environ une semaine plus tard, fin prêt, les batteries regonflées et chargé de sa cargaison.

Artemis I First Rollout (NHQ202203180007)
Le SLS dans toute sa splendeur sur le pas de tir 39B du complexe de lancement Kennedy, en Floride. Credit : NASA, Joel Kowsky

Première sortie du SLS à l’extérieur

Jeudi 17 mars 2022, le SLS a donc fait sa toute première sortie hors du VAB, dans sa configuration complète, dressé vers la Lune qui, tiens, ce jour-là était pleine (rappelons qu’Artemis a pour emblème la Lune). Était-ce un hasard ? Certainement que non. Car évidement, c’est tout un symbole et offrait au monde entier des images du lanceur haut de 98,1 mètres avançant au rythme des pas lourds du crawler — le même qui avait tracté les immenses Saturn V dans les années 1960 et 1970 — dans la nuit tombante. Sous la bienveillance de la Lune-Artemis, en somme.

Artemis I First Rollout (NHQ202203170053)
Charlie Blackwell-Thompson, la directrice de vol d'Artemis I, suit avec grand intérêt la sortie du SLS. Credit: NASA, Joel Kowsky

Pour faire tout le chemin qui séparait le VAB du légendaire pas de tir 39B au Centre spatial Kennedy en Floride, 6,5 kilomètres, il a fallu 10 h 28 ! La Lune, sa destination, trônant à l’arrière-plan du géant SLS. Des images déjà iconiques. « Une nouvelle ère d’exploration » s’ouvre, a déclaré Bill Nelson, l’administrateur de la NASA, présent sur les lieux pour l’événement. « Depuis ce lieu sacré et historique, l’humanité va bientôt se lancer dans une nouvelle ère d’exploration. Artemis I démontrera l’engagement et la capacité de la NASA à étendre la présence de l’humanité sur la Lune, et au-delà. »

Artemis I First Rollout (NHQ202203170034)
Le SLS roulant à l'extérieur sur le dos du puissant crawler. Il est capable de déplacer 8 000 tonnes. Credit : NASA, Aubrey Gemignani
Artemis I First Rollout (NHQ202203180020)
Une photo que l'on pourrait penser prise à la fin des années 1960 avec la majestueuse Saturn V à l'arrière-plan. Le pas de tir est le même et le transporteur, au premier plan, le Crawler-Transporter 2, est aussi le même. Au fond, on aperçoit le SLS dressé vers le ciel. Credit: NASA, Joel Kowsky)