You've successfully subscribed to Le Cosmographe
Great! Next, complete checkout for full access to Le Cosmographe
Welcome back! You've successfully signed in
Success! Your account is fully activated, you now have access to all content.
Perseverance a réalisé un panorama spectaculaire de l’ancien delta d’une rivière sur Mars

Perseverance a réalisé un panorama spectaculaire de l’ancien delta d’une rivière sur Mars

3 min read

Mi-septembre, la NASA a dévoilé un panorama spectaculaire de la surface de Mars, pris par le dernier arrivé de ses rovers, il y a 18 mois maintenant, Perseverance. Cette vue à 360° se compose de 1 118 images individuelles, rien que ça, prises entre le 12 et le 20 juin dernier, soit entre le 466e et 474e jour martien de la mission.

Ci-dessus : panorama de Perseverance, réunissant 1 118 images individuelles, soit 2,5 milliards de pixels. Zoomez, dézoomez à volonté. Crédit : NASA, JPL-Caltech, ASU, MSSS

Perseverance explore un ancien delta

Perseverance a débarqué le 18 février 2021 dans le cratère Jezero. Ce site n’a bien sûr pas été choisi au hasard par les chercheurs. Tout indique, en effet, depuis les observations réalisées avec les sondes en orbite autour de la Planète rouge que ce cratère d’impact était un lac il y a plus de 3,5 milliards d’années, quand le climat était beaucoup plus chaud et humide qu’aujourd’hui. Des rivières d’eau liquide se jetaient dans des endroits comme celui-ci et c’est justement un delta crée à cette période, que Perseverance est en train de visiter depuis plusieurs semaines. Visiter, explorer, étudier.

Position du rover Perseverance en septembre 2022. Crédit : NASA, JPL-Caltech, University of Arizona, USGS, JHU-APL

De potentielles traces de vie découvertes par Perseverance

La NASA a d’ailleurs récemment annoncé il y a quelques jours, que de la matière organique a encore une fois était détectée dans les prélèvements qu’a réalisé le rover, et cela, dans des quantités plus grandes que précédemment (lire Perseverance a découvert de potentielles traces de vie sur Mars !). Est-ce la signature d’une présence ancienne de vie dans ce milieu favorable ? À cette grande question de savoir, enfin, si de la vie existe ailleurs que sur Terre, les scientifiques se veulent prudents et insistent pour dire qu’il est encore trop tôt pour conclure. Ils ont bien sûr raison et il nous faudra donc patienter les retours sur Terre d’échantillons mis de côté par Perseverance, prévus en 2033. Il faut rappeler que sur place, le rover n’a pas tous les équipements pour déterminer de façon solide si des traces de vie martiennes ont été conservées depuis des milliards d’années dans les roches qui l’entourent et qu’il foule de ses roues métalliques.

Donc, pas de marqueurs tangibles pour l’instant, mais quand même de forts soupçons qu’il puisse y en avoir, tant cette région située près de l’équateur de Mars, à l’instar de celle qu’explore de son côté, à plusieurs milliers de kilomètres de là, son parent de la génération précédente, Curiosity. Plusieurs fois, les deux rovers ont fait la démonstration d’un environnement habitable. Pas habité, car cela on ne le sait pas encore. Mais en tout cas, toutes les conditions étaient réunies pour que la vie prospère sur Mars. Son destin a par la suite changé, mais la planète était habitable assez longtemps pour que la vie puisse éclore et évoluer, ont plusieurs fois révélé les chercheurs. Avant même la Terre, selon de récentes études (lire Mars : une planète humide bien avant la Terre).

Un panorama de Mars à couper le souffle

Voici donc le paysage qui entourait Perseverance il y a trois mois. Le delta et ses anciens rivages, une ancienne rivière dont les traces sont toujours là. Des feuillets de roches sédimentaires s’empilent, abimés par les vents qui soufflent depuis des milliards d’années et le changement climatique global qui a asséché et refroidi la planète.