You've successfully subscribed to Le Cosmographe
Great! Next, complete checkout for full access to Le Cosmographe
Welcome back! You've successfully signed in
Success! Your account is fully activated, you now have access to all content.
Image impressionnante d'Hubble d'une galaxie en miroir !

Image impressionnante d'Hubble d'une galaxie en miroir !

1 min read

Ce n’est pas la première fois qu’Hubble nous offre de voir des galaxies lointaines déformées pas un effet de lentille gravitationnelle, mais celui-ci est particulièrement remarquable. Nous admirons en effet une galaxie (SGAS J143845+145407) reproduite presque symétriquement, de part et d’autre de l’amas à l’avant-plan, comme si elle se reflétait sur de l’eau ou un miroir. Elle apparait quasiment trois fois, la troisième étant l’arche au milieu qui relie des deux autres.

Au centre, la masse énorme d'un amas de galaxies dévie la lumière qui vient d'une galaxie plus lointaine, à 7 milliards d'années-lumière. Crédit : NASA, ESA, STsCI

Cette image est créée par la masse du groupe de galaxies situé à 3 milliards d’années-lumière de nous, entre Hubble (qui observe depuis la banlieue terrestre) et la galaxie plus lointaine que nous admirons déformée… et surtout amplifiée. Cette dernière est à près de 7 milliards d’années-lumière de nous. « Amplifiée » car la lentille gravitationnelle est un beau moyen naturel pour les télescopes de voir avec plus de détails que jamais les caractéristiques des galaxies les plus lointaines. Dans le cas présent, les astronomes ont des détails de sa structure en spirale, et des informations sur son évolution. En l’occurrence, elle est un cas de galaxie avec une forte luminosité infrarouge, trahissant la gestation de milliers d’étoiles un peu partout en son sein, d’une moyenne d’une centaine par an, à la différence de la Voie lactée, notre Galaxie, qui est actuellement à une moyenne d’une étoile par an. La galaxie lointaine que nous espionnons vit une phase de croissance impressionnante, un embrasement de naissance d’étoiles.